La COP21 et puis quoi encore !?

Vous l'aurez compris, la planète se réchauffe à grands pas, et la communauté scientifique s'accorde à dire qu'une augmentation de la température au-delà du seuil des 2°C serait dramatique pour la planète (et donc... pour nous !).

Pour faire face à ce défi de taille, des décisions doivent être prises par nos dirigeants afin d’adopter une stratégie globale. Et c’est à ce moment-là qu’intervient la 21ème édition de la COP qui s’est tenue à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Si vous êtes aussi perdu sur le sujet qu’un ours polaire sur son morceau de banquise fondue, il vous reste encore quelques jours pour vous mettre à la page. C’est par ici !

Quelques éléments de contexte

Depuis le Sommet de la Terre de 1972 - première conférence des Nations Unies sur l'environnement - nos dirigeants tentent de trouver des accords et solutions afin de lutter contre le changement climatique et les émissions de gaz à effet de serre.

20 ans plus tard en 1992, ils se sont retrouvés à Rio de Janeiro afin de prendre leurs premiers engagements pour l'avenir de la Planète. C'est à cette occasion qu'a été signée la Convention Cadre des Nations Unies pour le Climat (CCNUCC).

Cette Convention est en quelque sorte le " point de départ " des " Conférences des Parties " (Conference of the Parties en anglais) ou COP en abrégé. Depuis 1995, des COP sont organisées chaque année pour mettre à jour cette fameuse " CCNUCC " (qui est beaucoup plus difficile à prononcer que " COP ").

Il s’est passé à ce moment quelque chose que nous pouvons désormais qualifier d’historique. Pourtant, il s’agit sans plus ni moins d’un discours. Mais lorsqu’il est fait par une gamine de 12 ans, c’est déjà plus interpellant. Et quand elle, Severn Cullis-Suzuki, dit avec émotion et conviction son sentiment sur l’état de la planète, on peut ressentir un froid dans le dos.

 

N’empêche, elle parvient à bousculer les dirigeants sur leur rôle de parent et à les renvoyer à leurs responsabilités politiques. Difficile de savoir quels ont été les impacts réels de son discours sur les décisions politiques. Par contre, lorsque nous regardons avec recul (plus de 20 ans après), il s’agit probablement du sommet de la terre le plus réussi. Il y a été créé notamment le programme « Action 21 » (ou « Agenda 21 »).
Le discours de cette jeune fille est une merveilleuse illustration de l’importance du rôle de l’ « Education relative à l’Environnement et du Développement Durable » (ErEDD) ainsi que du passage à l’action des jeunes. 

La COP21 est donc la 21ème édition de ce cycle de conférence et le rassemblement annuel de tous les pays désireux d'agir pour le climat. 

Pour aller plus loin : 

Les enjeux de la COP21 

 

L’enjeu majeur de la COP21 était donc l’adoption d’un nouvel accord international qui devrait poser le cadre d’une transition vers des économies « bas-carbone » : c’est-à-dire qui émettent le moins de GES possible… 

Pour y parvenir, chaque Etat devait : 

  • Prendre des engagements de réductions de GES pour maintenir à 2°C l’élévation de la température mondiale, 
  • Faire des promesses de dons pour constituer un budget qui devrait servir à financer ces actions,  
  • Réduire les aides aux énergies fossiles 

Les résultats laissent plus d’un dubitatif et sceptique sur les chances de limiter le réchauffement du climat en deçà des 2°C estimés par le GIEC : 

http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/rechauffement-climatique-cop-21-accord-non-contraignant-mais-accord-tout-meme-60866/

Au-delà de cette analyse réalisée par Futura-Sciences, l’équipe SMERGY mettra en ligne durant ce mois de février 2016 des articles concis mais on ne peut plus clair pour savoir comment agir et inverser la tendance tous individuellement mais aussi tous ensemble!

SMERGY a été labellisée COP 21

Nous avons été très heureux d’apprendre que la campagne SMERGY a obtenu la labellisation « COP21 », symbole du soutien institutionnel français à la campagne. 

Pour obtenir ce label la campagne SMERGY se devait de remplir les suivants : 

  • Un projet directement lié à la lutte contre le changement climatique
  • Un projet original ayant la capacité de fédérer, de mobiliser et de créer une dynamique autour des questions climatiques
  • Un projet ayant une dimension internationale